Moralisation des avis en ligne

 

Le décret d’application de l’article 52 de la Loi Numérique sur les avis en ligne a été publié le 29 septembre 2017 pour une entrée en vigueur au 1er janvier 2018.

Les plateformes d’avis en ligne ont l’obligation de délivrer une information loyale, claire et transparente sur les modalités de publication.

Le décret n°2017-1436 du 29 septembre 2017 définit tout d’abord l’avis en ligne en s’inspirant des termes que la norme AFNOR à savoir qu’il s’agit :

– d’une expérience de consommation (la personne a donc forcément eu un acte de consommation),
– grâce à tout élément d’appréciation qu’il soit qualitatif (rédaction, photo…) ou quantitatif (note)
– que le consommateur, rédacteur de l’avis, ait ou non acheté le bien ou le service (la consommation est décorrélée de l’acte d’achat pour prendre en compte le bénéficiaire d’un cadeau autant que l’acheteur).
Sont exclus du champ des avis les parrainages d’utilisateurs, les recommandations et les avis d’experts.

Le GNI se satisfait de cette avancée dans la moralisation d’internet. Progressivement les plateformes sont contraintes à plus de transparence, bénéfique pour tous les utilisateurs.

Pour plus d’informations, cliquer ICI

2017-10-16T11:05:44+00:00